Nomenclature des Spécialités de Formation / NSF

Élaborée par l’INSEE dans le cadre du CNIS (Conseil National de l’Information Statistique), la NSF (Nomenclature des Spécialités de Formation) est en usage depuis 1994 (décret interministériel n° 94-522).

Elle couvre l’ensemble des domaines de formations, que celles-ci soient initiales ou continues, secondaires ou supérieures, professionnelles ou non :

  1. Domaines disciplinaires (sciences, droit, lettres, etc.),
  2. Domaines technico-professionnels de la production (agriculture, transformation, construction, etc.),
  3. Domaines technico-professionnels des services (commerce, santé, communication, etc.),
  4. Domaines du développement personnel (pratique sportive, jeux et activités spécifiques de loisirs, etc.).

Classe 4. « Domaines du développement personnel »

Question qui a fait débat en 2019 : on ne peut pas utiliser cette classe lors de la téléprocédure de France Compétences pour la demande d’enregistrement en ligne d’une certification (RSCH ou RNCP), les codes NSF 4 n’apparaissent pas dans la liste proposée.

A ce sujet, on peut lire l’explication récemment fournie par la Direction de la certification professionnelle de France Compétences :

« La Nomenclature des Spécialités de Formation s’applique à toutes les formations, que celles-ci soient à finalité professionnelle ou à finalité de développement personnel ou de loisirs.

Les certifications professionnelles relevant des répertoires nationaux permettent à leurs titulaires d’exercer la qualification ou l’activité visée sur le marché de l’emploi. Les certificats ciblant le développement personnel ne sont pas éligibles aux répertoires nationaux, c’est la raison pour laquelle aucune certification professionnelle ne peut être classée en 4.

Les certifications professionnelles qui permettent à leurs titulaires d’intervenir professionnellement auprès de « clients » en développement personnel relèvent de la classe 3, mais celles qui concernent les activités de loisir ou le développement personnel sans visée professionnelle relèvent de la classe 4.

Par exemple une certification de formateur en arts martiaux relèvera des codes NSF 333 et 335. Si un de ces formateurs organise un stage « arts martiaux » pour un public en activités de loisirs, ce stage sera codifié en 411. » février 2020.

 

Ainsi, le terme de « développement personnel », considérablement usité dans le monde professionnel, doit s’entendre, dans ce contexte précis de la NSF, comme étant « sans visée professionnelle », en association aux activités de loisir ; les codes NSF 4 ne correspondent donc pas à l’objectif des certifications recensées par les répertoires nationaux.

L’équipe Consultant DataDock accompagnement pro réglementation formation